Le MINEVA plante le décor de son année 2024

314 vues

publié le 05/02/2024 à 07:52


Le MINEVA comme chaque année n’a pas manqué à la règle et a tenu à faire le bilan de ses activités et se projeter de manière globale sur l’année 2024. Réuni donc à la salle Forecos à Bepanda, le Ministère d’Évangélisation a déployé le sommaire de ses préoccupations pour l’année 2024.


Depuis plusieurs années, le MINEVA travaille et s’établit de jour en jour pour accomplir l’œuvre de la grande commission : aller et faire de toutes les nations des disciples selon Matthieu 28 : 19. Le MINEVA se rassure donc de toujours remplir ses missions régaliennes et de continuer à respecter son leitmotiv qui se retrouve dans le livre de Marc 16 :15 – allez par tout le monde, et prêchez la Bonne Nouvelle à toute la création. Dans cette ambiance, le MINEVA a tenu à faire le bilan de ses activités 2023 et de faire lire ses projections pour l’année 2024.

Pour l’année écoulée, le MINEVA s’est déployé à travers les Fêtes de l’Évangile, l’évangélisation aux carrefours et le Grand Rassemblement 2023. Il y a donc eu au total 5 Fêtes de l’Évangile, donc Yingui, Bansoa, Douala-Kotto, Douala-Lendi et Douala-Bonabéri. Et en ce qui concerne l’évangélisation dans les carrefours, le MINEVA a fait des descentes au rond-point Déido, Feu Rouge Bessengue, rond-point, Dakar et Carrefour Kayo Elie. Le Grand Rassemblement 2023 a également servi d’aiguillon avec les partenaires afin d’accomplir ces différentes missions.

Pour le Grand Rassemblement en 2024, le MINEVA a su donner le ton pour la nouvelle année. Il projette donc de 10 Fêtes de l’Évangile et 2 évangélisations dans les carrefours par mois. Au-delà du budget, c’est carrément un moment de communion et de convivialité qui a réuni les uns et les autres. La chantre Lucy Mahop, la chantre Zenobia Germoh et le groupe les Messengers ont assuré la partie musicale en offrant aux convives des sonorités extraordinaires qui ont tenu et maintenu le peuple de Dieu et maintenu la chaleur de l’évangile dans les cœurs. Les administratives n’ont pas manqué de faire le bilan financier et de projeter le budget de l’exercice qui démarre. Plusieurs séances de Fêtes de l’Évangile et de l’Évangélisation aux carrefours sont donc programmées et les convives prennent acte des nouvelles dispositions et de ce que le Seigneur réserve pour la nouvelle année.

Ce qui se retient donc, c’est surement ces moments où le cœur de chacun clame fort l’importance et la place de l’évangile dans un environnement camerounais qui de plus en plus tend à rompre ses valeurs morales et se laisse transporter dans des nuages de rêves et d’absolutisme. L’évangile, garant des valeurs divines et chrétiennes, est absolument un moyen de rester attaché à ceux qui sont moralement naturellement bons. L'évangile doit être prêché !

 


Leonard Awono - Camfaith





A Lire aussi

Des femmes bâtissent l'intimité avec Dieu dans leur célibat
Les jeunes chrétiens s'informent pour un meilleur Cameroun
Dieu se pourvoit dans le champs de mission pendant l'Opération Ninive Ekok
Anne Bayo Claudia reçoit le coeur d'adorateur de son "Indispensable"
oins-moi pour impacter rassure, quand le peuple a soif !
Un nouvel habillage pour plus de louanges
Ecrire un article