Célébration de la 138e édition des grandes soirées de hautes louanges en faveur du Cameroun

378 vues

publié le 23/03/2021 à 05:15


Le chapito d’Akwa de Douala comme tous les vendredis depuis 2015 a servi de cadre pour abriter la 138e édition des grandes soirées de hautes louanges en faveur du Cameroun sous le thème que Dieu soit Dieu au Cameroun dans le strict respect des mesures barrières au Covid. Un évènement organisé par le ministère Praise and Worship Tower en collaboration avec le Corps de Christ au Cameroun.


Pendant 6 heures d’horloge, l’équipe Praise and Worship Tower et les groupes gospel du corps de christ ont conduit les saints à élever de hautes louanges à Dieu en faveur du Cameroun avec les chants de louange et d’adoration inspirés et connus avec le fruit des lèves qui consiste à louer le Seigneur pour ce qu’il est avec nos propres mots. Autour de l’obéissance à l’instruction que le Seigneur avait donné à son serviteur Dr Gabriel Tayou lors d’un séminaire aux États-Unis, Dieu lui a instruit par la voix d’une servante sur ces mots : Retourne dans ton pays et élève-moi de hautes louanges et je combattrai toutes les batailles de ton pays le Cameroun. C’était en 2012, en ce temps-là le Cameroun était en paix et personne ne pouvait imaginer le trouble avec le Boko haram dans le Nord et la crise sociopolitique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Dieu voyait l’avenir de la nation et la solution pour empêcher cela était de lui offrir de hautes louanges ; c’est-à-dire un ministère de louange à Dieu de façon continue, afin d’en saturer l’atmosphère spirituelle et de dresser dans toutes les régions des autels de louanges. De retour de ce séminaire le Dr a oublié l’instruction de Dieu et c’est quand la crise de Boko Haram commence en 2014 que l’homme de Dieu se repent et revient sur l’instruction de Dieu en mobilisant le corps de Christ. Il lance donc ce ministère de louange au seigneur une fois par mois. En 2016 lorsque la crise anglophone commence c’est là que les choses deviennent plus claires pour le Dr Gabriel Tayou et le Corps de Christ. En 2018, lors des élections présidentielles, Dieu a donné à nouveau une instruction de faire 7 jours de louange pour couvrir les élections et pendant ces 7 jours, le patriarche Sénateur Nfon Victor Mukete a fait une visite de 2 jours et à la fin des 7 jours de louanges, Dieu donna à nouveau une instruction donc celle de le louer toutes les semaines. Cette instruction difficile à cerner par l’oreille humaine, l’équipe s’est mise à prier. Aux sorties de ces moments, il apparaissait clair que la louange doit être élevée à Dieu une fois par semaine et le Comité d’Organisation a choisi le vendredi pour cet autel de louanges en faveur du Cameroun.

Depuis janvier 2019 la louange est montée à Dieu toutes les semaines et le vendredi 12 mars 2021 marquait la 138e édition et après avoir loué et proclamé la prophétie du renversement du prince satanique du Cameroun du professeur Zacharias Tanée Fomum de regretter mémoire. Un digne fils du Cameroun a décidé librement et sans contrainte de donner sa vie au Seigneur Jésus-Christ afin d’entrer dans les bénédictions donc le Seigneur a prévu pour le Cameroun en présence de plusieurs autorités administratives et spirituelles à l’instar du Sénateur Célestin Ketchanga.

À la fin de cette 138e édition, les participants très bénis de ce que Dieu venait de faire pour le Cameroun sont rentrés dans la paix.

La louange continue tous les vendredis de chaque semaine rejoignez l’équipe pour obéir à cette instruction Dieu vous bénisse. Shalom.

 


Clovis Fotso, Camfaith

 





A Lire aussi

Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Le label GMK signe son premier contrat et Ludovic son premier single
Des ateliers pour connaître les entraves à l'unité de l'église
Les états-majors du GACH célèbre la femme en mode gospel
Ecrire un article