Libérer la majorité et contribuer à briser les autels de familles

377 vues

publié le 24/06/2024 à 10:37


L'Église Internationale de Christ a achevé le 2 juin dernier sa grande croisade d'évangélisation. Le ministère basé à Londres a tenu à participer au gain de plusieurs âmes par le moyen de la prédication de la parole de Dieu sous le thème "briser les autels de familles".


La grande croisade d'évangélisation organisée par l’Église Internationale de Christ est entrée dans les annales. En cours pendant 3 jours, les brebis du Seigneur ont été édifiées par la thématique qui les regroupait : "briser les autels de familles". L'événement s'est tenu au stade Soppo Priso à Bonapriso dans le 5e arrondissement de la ville de Douala. Plus d'une centaine d’auditeurs ont reçu des clés particulières liées à l'historique des autels, la raison de leurs présences, leurs impacts dans les vies et comment s'en défaire. Dans son message de circonstance, l'orateur principal, l'Evêque Jean James Nkoudou a souligné que l'autel démoniaque est le lieu de rencontre des forces des ténèbres. C'est l'endroit même où les activités maléfiques sont menées contre des vies, des entreprises, des familles et des destins. Or, la volonté de Dieu pour ses enfants n'est pas de les voir souffrir, enfermée dans les prisons érigées par les ancêtres avant même la naissance de plusieurs. "Mais Christ est venu pour que ses brebis aient la vie, qu'ils soient libérés des oppressions et qu'ils puissent marcher en nouveauté de vie. Il fallait que je fasse passer ce message au peuple de Dieu. On a vu des personnes qui ont vu la main de Dieu" renseigne l'hôte de la rencontre.

Par ailleurs, il existe plusieurs formes d'autels, dont l'oral, l'écrit, le physique, le collectif et l'individuel, entre autres. La délivrance part déjà de la prise de conscience de la présence d'un autel non bâti par Dieu. Le renverser demande de tenir compte de l'emplacement de l'autel, la marque de l'autel, le souhait de l'autel, la qualité et la forme de l'offrande, l'alliance et bien d'autres. "Je crois que le message est passé, plusieurs l'ont bien accueilli. Nous l'avons ressenti pendant la prière. Le Seigneur a libéré la majorité, nous les voyons encore couchés là. Mon souhait est qu'ils puissent continuer ce travail dans la prière" renchérit l'Evêque Jean James Nkoudou, organisateur de la croisade.

Après la délivrance, les participants ont été conduits dans des stratégies de bâtisse d'un nouvel autel à Dieu. "Vous devez bâtir un autel à l'Éternel pour renouveler votre alliance personnelle avec Dieu afin que votre cœur soit l'élément de base sur lequel tout ce que vous ferez, désormais, soit approuvé et béni par Dieu".

La croisade d'évangélisation s'est achevée avec beaucoup de succès. Plus de 5 personnes ayant fait le choix de s'abandonner à Christ.

 


Pour Camfaith, Manuella Mbango





A Lire aussi

les femmes à l'école du style de vie divin
Les jeunes louent Dieu autour du Douala Barbecue Gospel show
Une 9e bougie pour découvrir les secrets de la gloire abondante
Rév. Past. E. Makembe élevé Maréchal de l’Éternel par ses pères
Opération Ninive : le message a été semé et les fruits visibles
Brebis ou fils ? Divine Ministry apporte l’éclairci
Ecrire un article