Corona virus : l’humanité entière convoquée à la barre !

1171 vues

publié le 19/03/2020 à 18:05


Jamais l’humanité entière n’a été autant remuée. J’en doute qu’il existe un seul homo sapiens « civilisé » sur la terre qui n’ait pas entendu parler de Corona virus.


Il y a quelque temps encore alors que le géant d’Asie était attaqué, plusieurs étaient soulagés de savoir qu’il y a six, huit ou dix mille kilomètres qui les séparent d’eux, car le malheur ne peut arriver qu’aux autres…

Aujourd’hui, on le sent plus près de nous qu’on ne l’aurait imaginé, parfois comme notre propre ombre.

Cette attaque soudaine et prospère d’un virus sorti du « néant », me ramène dans la pensée, l’image d’un inculpé invité à la barre en face du juge et du procureur, mais sans avocat…

Cette actualité nous impose à nous tous une pause.

Une pause à notre train de vie quotidien rose ou morose,

Une pause à nos emplois de temps toujours en surdose,

Une pause qui ne doit pas devenir une psychose,

Une pause pour se remettre en cause.

J’ai trouvé quelque chose de bien dans cette crise sanitaire et je les expose ici :

  • chacun comprend réellement combien il est vulnérable, tel un ver ;
  • chacun, enfin, comprend que la mort est plus proche de soi qu’on ne l’avait imaginé ;
  • « Grands » et « Petits » sont tous devenus égaux face à la menace ;
  • Nous pouvons détruire beaucoup de choses par notre science, mais ne savons pas les restaurer ;
  • Le Président de la superpuissance au monde a appelé tous à se tourner vers Dieu dans la prière ;
  • quelle que soit la « médiocrité » du pays dont tu jouis de la nationalité, il reste un refuge certain en temps de crise planétaire ;
  • il n’y a pas eu suffisamment d’hommes de foi pour défier cette maladie fut-ce en allant à la rencontre des malades.

Du point de vue de Dieu, son but est en train d’être atteint pendant cette crise, vue sous l’angle de Jacques 4 : 9 « Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse ».

Vous allez me dire que COVID-19 a été inventé en laboratoire : peut-être ;  qu’il a été lancé volontairement : peut-être ;  qu’il n’a aucun traitement : peut-être ; qu’il vient du diable : peut-être…

Je suis certain d’une chose, COVID-19 est « serviteur de Dieu » pour convoquer l’humanité entière à la barre face à Dieu.

Lamentations 3 : 37-39  « Qui dira qu'une chose arrive, sans que le Seigneur l'ait ordonnée ? N'est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent les maux et les biens ? Pourquoi l'homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés »

Dieu au travers de cette crise nous invite à un temps de répit pour comprendre notre vulnérabilité et notre mort imminente, et si tu l’as compris, tu dois aussi comprendre Hébreux 9 :27 : « Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi, vient le jugement… »

Dieu te donne l’occasion plus que jamais d’être prêt pour la mort, qu’elle doive arriver aujourd’hui, demain ou plus tard…

Si tu ne l’as pas encore fait, repens-toi, et accepte d’ouvrir la porte à Jésus qui ne fait que toquer peut-être depuis 2, 5, 10, 15 ou 30 années sans suite (Apocalypse 3 : 20). Il est toujours là derrière la porte, prêt à te recevoir, à te pardonner et te tenir la main (écris-moi pour plus d’informations pour savoir comment recevoir Jésus et vivre avec Lui)

Si tu es enfant de Dieu, voici les raisons pour lesquelles tu ne dois pas avoir peur :

  • tu sais très bien que Dieu n’a pas prévu que ce monde soit notre paradis, mais qu’il est réservé pour le feu (2 Pierre 3 :7), et tu as une demeure céleste qui est de loin meilleure à ce qui existe ici et tu devrais plutôt être pressé d’y aller ;
  • même si Dieu permettait que tu sois infecté, ce n’est pas une fatalité parce que la mort n’est pas la fin, tu nous aurais juste devancés dans la gloire céleste ;
  • même si tu mourrais, ce ne serait pas une perte, ce sont ceux qui ont la vision terrestre qui pensent ainsi, ils diront peut-être : ‘quel gâchis !’ Mais tu serais délivré de toutes les douleurs que nous connaissons ici-bas.

Et à ceux qui ont un excès de foi, je dirais, préservez-vous autant que vous le pouvez. Ne prenez pas de risque inutile, vous n’avez rien à démontrer à qui que ce soit. Jésus connaissait le Psaumes 91, mais il a refusé de se jeter du haut de la montagne pour espérer par la suite l’intervention des anges…

Du reste, remettez-vous au Seigneur Jésus-Christ qui Seul, peut tout, sachant que même s’IL choisit de ne rien faire, et que vous venez à mourir, vous le retrouverez tout simplement dans la gloire.

A Lui soient Honneur et Gloire et Puissance pour les siècles des siècles. Amen !

 


Pasteur sps Vincent

 





A Lire aussi

Festivité de la moisson dans un face à face avec Dieu
L'évangile, plus loin que la religion - Opération Ninive
L'évangélisation au travers de la musique avec le Street Worship saison 2
Le prophète OD Favour allie don et talent avec l'album "overdose favour"
L'intense parcours pour l'évangile - Opération Ninive
Loin du monde, l'évangile est prêché - Opération Ninive
Ecrire un article