La RBN apporte la preuve que Christ change les vies à la prison de Nkongsamba

1007 vues

publié le 18/12/2019 à 15:06


La première radio chrétienne privée a effectué le samedi 14 septembre 2019 une visite  à la prison principale de Nkongsamba. Cette visite rentre dans le cadre de son action sociale et d’évangélisation. La délégation de radio bonne nouvelle, conduite par son chef de station Eric Ndongo  était composée d’une vingtaine de personnes notamment le personnel et les auditeurs.

Rendue à la 7e édition de son action sociale d’aide et d’évangélisation aux prisonniers, la première chaîne de diffusion radiophonique chrétienne privée - antenne de Douala a marqué d’un point délicat les cœurs des détenus du pénitencier de Nkongsamba.

En effet, ce 14 décembre 2019, la Radio Bonne Nouvelle n’a pas manqué d’honorer à son élan de compassion les populations du milieu carcéral. Ceci, afin d’y apporter évangile, divers aide à la littérature chrétienne, à l’hygiène, à la santé et à l’alimentation. Partis de Douala aux environs de 7h30, c’est à 11heures que la délégation arrive à Nkongsamba chef-lieu départemental du Moungo.

L’aimable accueil fait par le régisseur en poste de la prison M. Sama Clerence ne laisse pas cacher sa fierté de recevoir d’illustres invités. Dans son allocution de bienvenue, c’est un sentiment de gaieté et reconnaissance à l’endroit de la forte équipe de la Radio Bonne Nouvelle composée des administrateurs, animateurs, journalistes ainsi que des auditeurs qui ont toujours démontré de leur attachement à cet évènement. Les dernières consignes sont données aux détenus afin que les invités se sentent comme chez eux.

Le décor étant planté les locataires du milieu, soit une population d’environ 500 détenus sont bien installés. Et, le virulent moment de louange ne tarde pas à faire lever toute la cour pour que, chacun s’exprime de manière vocale ou par des pas de danse académiques sur des paroles chantées ; bien connues de tous.

Ensuite vient le moment le plus marquant et remarquable de cette édition, c’est le témoignage qui va émouvoir toute l’assistance. Le témoignage de Denis, ex-prisonnier touche autant les prisonniers que les visiteurs et les administrateurs. Car, c’est de la prison que Denis va découvrir Jésus et cette rencontre va bouleverser le cours de sa vie. Condamné pour de multiples agressions à main armée, il passe d’homme violent et criminel à un homme humble, calme et totalement changé. Après 15 ans 6 mois d’emprisonnement, il recouvre la liberté en 2013, il se construit une nouvelle identité en Christ en livrant du pain. Aujourd’hui, il est marié et heureux de sa nouvelle vie à cause de Christ. Un témoignage émouvant et qui est réceptionné par les détenus et leurs responsables avec beaucoup de foi, surtout que Denis s’exprime en langage carcéral qu'il manie si bien. Ceci montre donc à profusion qu’il existe une possibilité de changement. Elle se trouve en Jésus-Christ, et Denis en est une preuve vivante !

L’émotion au bout des larmes de l’auditoire, le pasteur Ebwele va continuer par implémenter ce témoignage par un remarquable appel à quitter la porte désastreuse par lequel les personnes sont passées et d’entrer dans une nouvelle ère par une porte nouvelle ; celle de Jésus ! Et le Pasteur fait bien de conclure par un moment de prière avec les détenus. La mission aurait pu s’arrêter à ce niveau, car des personnes ont été touchées par ces justes mots. Seulement, il était question de leur laisser la possibilité de continuer à améliorer leur relation avec le Christ. Ainsi des Nouveaux Testaments et de la littérature leurs ont été remis en main propre afin de certifier du désir de voir des personnes qui connaîtrons Jésus-Christ et qui changeront de vie pour le salut qu’offre la parole de Dieu par son fils. Chacun tenait en avoir son exemplaire !

L’esprit nourri, il fallait aussi se préoccuper du physique. Il a donc été remis à distribuer du nécessaire qui viendra aider ces personnes a mieux vivre ce moment d’épreuve et de formation. Le Chef d’antenne de la RBN Douala Eric Ndongo procède donc à la remise des donations constituées de denrées alimentaires et du nécessaire hygiénique et sanitaire. Il rappelle ainsi l’implication importante des auditeurs de la RBN dans l’apport de ces dons et remercie ainsi leurs différentes participations. Le responsable des prisonniers s’est chargé donc en lieu et place des confrères de recevoir les présents qu’offre la RBN. Il va remercier au nom de tous les prisonniers la forte délégation de la RBN et ainsi reconnaître le bien qu’elle apporte dans cette structure carcérale, tout en promettant une redistribution efficace de ces présents.

Les détenus offriront donc à leur visiteur des sacs fait de leurs mains, afin de démontrer que la prison est un lieu d’apprentissage et qu’ils y apprennent réellement, tout en espérant aussi de faire de meilleures ventes après le passage de la RBN.

Les mots de fin sont pour le Régisseur de la Prison qui va lui aussi bénir le geste fait, dire merci. Car, depuis sa prise de fonction il y’a de cela 8 mois dans cet établissement, il reçoit ainsi la première plus grande quantité de dons apportés. Il confirme donc son désir de voir les portes du ciel s’ouvrir afin que les cœurs changent, mais aussi que de plus grandes portes s’ouvrent, car, il croit qu’à cause des hommes de Dieu présent, le chemin a été nettoyé et la bénédiction ne peut que s’en suivre.

Le régisseur recevra donc les invités dans son bureau et une prière forte sera faite afin de confier toute l’administration et le domaine pénitencier sous la protection du Très-Haut, tout demandant de favoriser l’accomplissement effectif des différents travaux d’aménagement en cours !

Les mots du régisseur, au micro de Zenabou Ndocki (journaliste de la Radio Bonne Nouvelle), sont remplis de joie et de remerciement, tout en spécifiant qu’un merci aussi large ne reste en fait qu’une main tendue. C’est aussi un sentiment de fierté pour le Chef de Station Eric Ndongo qui ne manque pas d’apprécier le sérieux des prisonniers et le respect dont ils ont fait montre ! Preuve que, il y a beaucoup d’âmes qui ont été touchées, mais aussi que les responsables abattent un véritable travail de discipline.

C’est ainsi que se referme la 7e édition de l’action sociale d’aide et d’évangélisation aux prisonnières, année 2019. Le rendez-vous est donc pris pour la 8e édition en fin d’année 2020 !

 

 

 


Par la rédaction Camfaith !

 





A Lire aussi

Fête des prémices à la Chapelle de la Fondation de Jésus-Christ en phase avec la parole de Dieu
Le nouveau bureau national du FGBMFI enfin révélé
La Chapelle de la Gloire de Christ dépose ses valises à Douala
Logtega en rendez-vous au sommet au profit des défavorisés
Le MINEVA améliore ses stratégies d'évangélisation au Grand Rassemblement 2020
Un nouveau Berger ordonné pour la nouvelle église consacrée à Ngodi Bakoko
Ecrire un article