Openday réussi pour le nouveau label Gospel Feeling

254 vues

publié le 11/11/2022 à 06:29


La sphère musicale au Cameroun se dote chaque jour de moyens pour apporter de la nouveauté, mais aussi régulariser le secteur pour mettre en valeur le talent camerounais. La musique gospel quant à elle ne se met pas en reste et se déploie avec les moyens que Dieu dispose pour elle à donner un visage saint, serein et de fierté à la grâce que Dieu a mis en ses appelés. Après Gospel Music Kingdom, Promo Gospel, Artminders Music, et bien d’autres, Gospel Feeling fait désormais parti des labels qui militent pour la professionnalisation et la réussite de la musique dans la sphère chrétienne. Le nouveau label a donc profité de son openday pour présenter au public les bienfaits du label et des clés pour valoriser le talent que Dieu a mis entre nos mains.


Une nouvelle page du gospel s’est donc écrite ce 22 octobre 2022 dans la cité capitale du Cameroun, Yaoundé la ville aux 7 collines. Le label Gospel Feeling qui œuvre depuis quelques années a donc marqué d’un tréma fort la note augmenté qu’il fallait pour se présenter à la grande communauté chrétienne. Annoncé depuis quelques mois, le " Openday " du label Gospel Feeling est un moment qui restera certainement mémorable. Deux points arrêts majeurs ; un atelier et un showcase précédé d’un point de presse.

Une journée ensoleillé et un nouvel instant d’attention dans l’une des salles de conférence de l’Hôtel Boun’s a su mettre d’accord la presse et les participants. Il était donc question dans un premier temps de donner la parole à la presse, de permettre aux hommes de médias, véritable acteur de l’information, de pouvoir mettre le point sur leurs enquêtes et de porter une analyse franche et de restituer la bonne information à la place publique. Le label Gospel Feeling s’affirme en tant qu’une branche musicale qui accompagne les artistes gospels dans leur accomplissement de la volonté divine en leur donnant non seulement les fondamentaux perfectionnistes de la musique à l’image que notre créateur veut de l’homme mais aussi valorise le cadre spirituel, le don et le talent que porte chaque oint pour le salut des âmes tout en plaçant un point d’orgue pour la croissance spirituelle de son peuple. Dans cet écosystème, Gospel Feeling entend donc se positionner dans le marché de la musique comme un outil adéquat du management artistique, de la production et du booking. Passée cette séance face à la presse, l’atelier qui s’en suit dans cette même envolée d’esprit ne pourra que s’accorder dans l’action totale de la vision que le label veut pourvoir. Un panel dument choisi et sélectionné au besoin, Daniel Enock promoteur du label Gospel Feeling et Atome Blogueur, influenceur et promoteur du groupe médias Voilà Moi dont fait partir voilà moi gospel. Le thème de cet atelier étant celui des plus parleurs actuellement dans la sphère musicale au Cameroun, il était donc pour cette occasion de s’équiper davantage sur comment rentabiliser sa mission ? Atome Blogueur ouvrira donc le bal ! Dans son exposé ô bien interactif, il ne va pas manquer de s’attarder sur la position de la Bible comme outil médiatique que Dieu lui-même s’est fourni. Atome Blogueur ne va pas manquer de parler aussi des moyens nécessaires pour atteindre une meilleure rentabilité de son projet (communication, marketing, éditeur, etc.). Daniel Enock Mebale ne va pas manquer lui aussi de rappeler l’importance de travailler avec un label pour apporter une rentabilité adéquate à la bonne marche de son projet musical. Il gagnera aussi l’attention du panel sur les questions de management et de booking. Si cet échange a bien suscité la réaction du public, c’est certainement parce que les réponses du panel faisaient montre d’un espoir nouveau pour le champ gospel au Cameroun.

Après ces forts moments d’éducation et de rééducation sur cette thématique aussi présente que rempli d’espoir au Cameroun, la place va donc être donnée à des candidats venu montrer leur talent en vue de gagner un accompagnement pour leur projet musical. Avec également un jury sélectionné pour la circonstance, Daniel Enock, Capellia et l’influenceur Steve Fah vont se mettre à l’audition des différents candidats, 20 en tout. Et comme il était nécessaire d’avoir un vainqueur car, le talent ça connait le gospel au Cameroun ; c’est le groupe Sound of Worship qui va remporter les auditions et bénéficier de l’accompagnement musical de leur projet par le label Gospel Feeling. Cette séance avait déjà les allures d’un avant-goût du showcase qui va offrir des délices exaltant la grandeur du Roi. Le showcase débute donc un léger retard car, il faut dire que les auditions exploraient vraiment de nouveaux talents prêts à éclore. On va donc retrouver dans ce dernier arrêt les artistes du label Gospel Feeling qui vont offrir un réel plaisir musical mais également un parfait ministère au Père Eternel faiseur de talent et de dons. Il faut reconnaître en chacun des artistes du label un potentiel merveilleux et divin. De l’énergie percutante et infatigable de Vanessa Nzokou en passant par le remarquable vocal d’Israël Biaka, la splendide Cécile Mbella et l’épaisse authentique voix ministérielle de Victor Ndjock à l’épique majestueuse et subliminal Manuella Patouma, le showcase valait son pesant d’or. Ces artistes ont apportés un goût prononcé à ce openday certainement et ont été admirablement accompagnés par le papy du secret c’est la danse Charles Citenga et de celui qui de plus en plus qui forme ses ailes dans le rire pour le salut des âmes Cédric La Pensée.

Finir dans une telle atmosphère est digne d’une olympiade de Paris, et il faut néanmoins retenir que l’openday était aussi l’occasion de déceler certaines failles dans la marche vers la rentabilité de la musique gospel au Cameroun. Le temps d’y arriver, Gospel Feeling se félicite de ce premier pas et rassure sur sa disponibilité pour chaque talent et artiste qui souhaiterait s’exprimer via son label. Et dans une conclusion à vision d’un lendemain meilleur, le promoteur du label Gospel Feeling exprime toute sa reconnaissance au Seigneur et en appelle à la participation de tous. Il note néanmoins un sentiment d’accomplissement.

 


Leonard Awono, camfaith





A Lire aussi

Deborah Lukalu ressent l'Esprit de Dieu en faveur du concert à Douala
La chantre Prisca Benita a rencontré sa communauté camerounaise
Prisca Benita rencontre sa communauté et la presse avant le concert
𝗗𝗲́𝗯𝗼𝗿𝗮𝗵 𝗟𝗨𝗞𝗔𝗟𝗨 𝗲𝗻 𝗿𝗼𝘂𝘁𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗖𝗮𝗺𝗲𝗿𝗼𝘂𝗻
Opération Ninive : l'amour de l'évangile peu importe l'hostilité
"Ma force c'est toi" de Prisca Benita enfin disponible
Ecrire un article