Opération Ninive : l'amour de l'évangile peu importe l'hostilité

217 vues

publié le 28/10/2022 à 12:27


Opération Ninive (Saturer le monde avec l’Évangile)
Rapport de Mission Bamendou du 17 22 octobre 2022
Par le Pasteur Yomsi Maurice (Tel : +237 675 177 554/ 697 551 898)



Après Wadjock, la mission où nos vies ont été exposées à l’épée des intégristes religieux et des hippopotames ; après Danfili, la mission la plus difficile, Bamendou entre dans le cadre des missions top 3.
Bamendou est un groupement situé dans l’arrondissement de Penka-Michel, département de la Menoua, région de l’Ouest Cameroun, siège de chefferie traditionnelle de 2e degré.
C’est notre deuxième fois d’y aller. La première fois, dès le premier jour, tous nos appareils avaient cessé de fonctionner. Nous avons été obligés d’acheter un nouveau groupe électrogène, un nouvel ordinateur, presque tout notre matériel de projection ayant été détruit.
La caractéristique principale de cette localité est le rejet de Jésus Christ et l’hostilité de ceux qui parlent de lui.
Nous étions au nombre de cinq dans cette mission.


Le chemin pour y arrivé était un parcours de combattant


Le présent rapport expose le cadre de la mission et les stratégies utilisées, les localités visitées, les difficultés rencontrées, et les sujets de prière.

A. Le cadre de notre mission

En allant à Bamendou, nous ne savions pas d’avance où nous devrions habiter. Nous avons fait les tentatives de travailler avec une église locale qui nous a fermés les portes. C’est grâce à l’aide d’une soeur que nous avons pu trouver ce refuge.


Nous bénissons le Seigneur pour l’opportunité d’avoir trouvé un lit. Nous l’avons accommodé à notre manière.


La nuit, nous étions éclairés avec un feu de bois, qui nous servait en même temps de chauffage.
Les autres détails des difficultés rencontrées ne sont pas nécessaires. Toutefois, les conditions de vie étaient vraiment difficiles.
Cela néanmoins ne nous a pas empêché de mener à bien notre mission

B. Les stratégies utilisées

Trois stratégies essentielles nous ont permis de communiquer l’Évangile à ce peuple.

1. Les portes à portes

Bien que dans plusieurs maisons nous étions rejetés, le Seigneur a disposé quelques personnes qui nous ont écoutés

2. Les formations à la fabrication du savon

C’est la stratégie qui a attiré plus de monde, et qui a vraiment aidé à un certain dialogue avec les populations. Nous avons formé à la fabrication de l’eau de javel et à la fabrication du savon en liquide.

3. Les projections de films

Elles n’ont pas vraiment attiré l’attention de nombreuses personnes (comme dans d’autres localités) à cause de leur hostilité à l’Évangile.


Pour que les gens assistent à la projection, nous avons promis le premier jour qu’ils recevraient des produits gratuits pour aller faire l’eau de javel.


Un autre jour, nous avons dit que seuls ceux qui participeraient à la projection du film bénéficieront du savon en liquide fabriqué la veille.


Sans ces usages peu communs, nous n’aurions pas eu de personnes à nos projections.

C. Les localités visitées

1. Ngui

Le Seigneur nous a accordé la grâce de rencontrer le Chef de Ngui qui nous a facilité la tâche.


Grâce à lui, certaines personnes nous ont été favorables. C’est par exemple le cas de la concession qui nous a permis de projeter dans son enceinte en utilisant ses bambous.

2. Mbouo
A Mbouo, les choses étaient très différentes. Même assister à la formation gratuite, les populations ont refusé de participer parce qu’elle a su que nous étions des chrétiens. Gloire à Dieu que nous avons organisé cette rencontre au carrefour, surtout, Dieu a permis qu’une colonie de moto-taximen soient là. C’est grâce à leur « courage » que quelques personnes ont dû venir par curiosité.


Ici, nous n’avons même pas pu prêcher pendant plus de deux minutes. Lorsque la population a entendu parler de Jésus, elle s’est tournée pour rentrer.

D. Difficultés rencontrées

  • Le rejet des populations
  • L’hostilité à l’Évangile
  • Violence verbale
  • Perte de notre groupe électrogène

E. Sujets de prière

  • Prions pour que le Seigneur visite Bamendou
  • Prions que le Seigneur fasse croitre sa parole dans les coeurs de ceux qui l’ont reçue
  • Prions pour le chef du village de Ngui qui a manifesté le désir d’être délivré de beaucoup de chose que je préfère taire dans ce cadre.
  • Prions que ceux qui ont fait nos formations les utilisent comme une source de revenu, et qu’ils se rappellent toujours que c’est grâce à Jésus.
  • Prions pour le Pasteur Maurice qui a mal au dos, et est victimes des maux d’estomac.
  • Prions pour que nous ayons un autre groupe électrogène.

C’est grâce à votre soutien matériel, financier ou spirituel que nous avons pu réaliser cette mission. Notre désir est de vous voir parmi nous à la mission de Dallas (une localité de Nyamtan) la troisième semaine de Novembre.

Shalom.


Pour Camfaith, votre frère Yomsi Maurice





A Lire aussi

Openday réussi pour le nouveau label Gospel Feeling
Deborah Lukalu ressent l'Esprit de Dieu en faveur du concert à Douala
La chantre Prisca Benita a rencontré sa communauté camerounaise
Prisca Benita rencontre sa communauté et la presse avant le concert
𝗗𝗲́𝗯𝗼𝗿𝗮𝗵 𝗟𝗨𝗞𝗔𝗟𝗨 𝗲𝗻 𝗿𝗼𝘂𝘁𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗖𝗮𝗺𝗲𝗿𝗼𝘂𝗻
"Ma force c'est toi" de Prisca Benita enfin disponible
Ecrire un article